Une rentrée d’argent soudaine ? Un salaire qui augmente significativement ? Vous vous demandez peut-être si il ne serait pas intéressant d’utiliser cet argent pour rembourser et vous défaire de ce prêt à la consommation contracté il y a quelques temps ? Le remboursement anticipatif d’un crédit est en effet possible mais est-ce vraiment une utilisation intéressante de votre argent ? Découvrez-en davantage sur le remboursement anticipé pour votre prêt à la consommation.

Le remboursement anticipé d’un crédit à la consommation : c’est quoi ?

Le remboursement anticipé de votre crédit, comme son nom l’indique, vous permet de rembourser votre dû en avance et ainsi vous débarrasser d’une partie ou de la totalité d’un crédit à la consommation qui devrait, théoriquement, se poursuivre encore pendant une durée plus ou moins longue.

De plus, cela concerne tous les types de crédit à la consommation. Ainsi, quelle que soit la raison pour laquelle vous aviez précédemment décidé de souscrire un crédit, vous pouvez vous en débarrasser grâce au remboursement anticipé.

Vous aviez emprunté de l’argent pour financer une nouvelle voiture, des travaux, des vacances ou vous aviez contracté un rachat de crédit ou un regroupement de crédits ?

Pas de problème, vous pouvez utiliser le remboursement anticipé ! Notez cependant que cette solution ne présente pas que des avantages.

Un inconvénient de taille pour le remboursement anticipé de votre crédit personnel

Ainsi, vous pouvez opter pour le remboursement anticipatif pour réduire en partie ou dire adieu complètement à votre crédit à la consommation. Cependant, cela implique une perte considérable pour la banque qui ne percevra pas les intérêts qui devraient lui être dus.

Dès lors, le prêteur a le droit de vous demander ce que l’on appelle une indemnité de remploi. Cela implique ainsi une compensation du manque à gagner dû à ce remboursement anticipé.

Cette indemnité est cependant limité à un certain montant qui va dépendre de l’organisme de prêt qui peut décider de vous proposer une indemnité plus légère ou du contenu de votre contrat de crédits. Si il existait une clause dans votre contrat de crédit concernant une telle situation, vous pourriez alors éviter ce montant d’indemnité.

Pour ce qui est du montant maximal que pourrait vous demander l’organisme prêteur, il va dépendre de la durée restante de votre crédit.

Vous avez signé votre contrat après décembre 2010 ?

  • Si le crédit se poursuit encore sur un an ou plus, le montant d’indemnité maximal ne pourra pas dépasser 1% du capital que vous souhaitez apporter pour rembourser votre prêt.
  • Si le crédit se poursuit sur moins d’un an, le montant d’indemnité maximal ne pourra pas dépasser 0,5% du capital que vous souhaitez apporter pour rembourser votre prêt.
  • Pour un remboursement anticipé partiel, il faudra alors négocier avec la banque pour savoir comment se passera la suite et la fin du remboursement de votre crédit à la consommation.

Vous souhaitez en savoir davantage sur le remboursement anticipatif d’un crédit à la consommation ? N’hésitez pas à contacter Crédit Wallonie ! En tant que courtier en crédits, nous vous accompagnons dans la réalisation de vos projets en vous guidant vers les solutions les plus adaptées selon vos besoins et votre situation !

Pour en savoir + sur nos crédits à la consommation