Prêt personnel : les 5 questions qu’il faut se poser

Vous souhaitez rénover votre cuisine ? Votre vieille voiture a grand besoin d'être changée ? Envie de partir au soleil ? Vous n'avez pas les finances pour réaliser vos différents projets ? Une solution : le prêt personnel. Reste que si ce dernier comporte de nombreux avantages, il convient néanmoins de se poser les bonnes questions avant de sauter le pas. Ou, du moins, les 5 questions que nous vous détaillons dans cet article... 😉 

Prêt personnel : les 5 questions qu'il faut se poser

Chez qui vais-je souscrire mon prêt personnel ?

Nombreux sont ceux qui se précipitent chez leur banquier sans même avoir pris la peine de comparer les différentes offres. C'est là une grosse erreur ! En matière de crédit, il convient toujours de faire jouer la concurrence. C'est de cette façon et uniquement de cette façon que vous pourrez être certain de profiter des meilleures conditions.

Il est donc vivement conseillé de passer la porte de plusieurs organismes bancaires avant d'arrêter votre choix sur une offre en particulier. Pour plus de facilité, il vous est également possible de vous adresser à une agence de courtage travaillant indépendamment avec de nombreuses sociétés bancaires. Ce qu'est Crédit Wallonie !

Montant du prêt = somme à payer ?

Beaucoup l'ignorent, mais la valeur empruntée n'est pas forcément égale à la somme dont il vous faudra vous acquitter. Attention en effet à ne pas négliger les frais de dossier et autres coûts additionnels.

Ces différentes dépenses doivent également être prises en compte dans votre comparatif visant à dénicher l'offre la plus avantageuse !

Ai-je droit à un délai de rétractation ?

Il vous faut savoir que la loi prévoit à la souscription de tout prêt personnel un délai de réflexion également appelé délai de rétractation. Ce délai est de 14 jours et prend court dès la conclusion du contrat.

Si, pour une raison X ou Y, vous souhaitiez faire valoir votre droit de rétractation, vous n'auriez qu'à envoyer une lettre recommandée au prêteur dans laquelle vous expliquez votre décision, et ce, bien évidemment, dans le fameux délai de 14 jours.

Puis-je rembourser mon prêt de manière anticipée ?

Sachez qu'il vous est toujours autorisé de rembourser un prêt personnel de façon anticipée. Reste que le prêteur pourrait néanmoins exiger une indemnisation pour compenser la perte d'intérêts qu'il aurait normalement perçus.

Cette indemnisation est plus communément appelée une indemnité de réemploi.

Dois-je souscrire une assurance complémentaire ?

Certains organismes bancaires vous proposeront sans doute une assurance-crédit invalidité-décès. Si elle paraît nécessaire dans le cadre d'un prêt hypothécaire, il n'en va pas forcément de même pour un prêt personnel, d'autant plus si le montant emprunté n'est pas conséquent. Si c'est à vous de voir, souvenez-vous néanmoins que vous n'êtes nullement obligé d'y souscrire !

Une fois ces différentes questions passées en revue, vous voilà prêt(e) à souscrire un prêt personnel en toute sécurité. Vous souhaitez encore quelques éclaircissements ? Contactez-nous !