Sauf exception, il arrive toujours à un moment donné que l’on se pose la question de la demande du crédit. Véritable coup de pouce, les prêts permettent ainsi aux emprunteurs de s’offrir des biens ou des prestations qu’ils ne pourraient envisager en fonds propres. Mais peut-on obtenir un crédit lorsque l’on est sans emploi ?

Un crédit pour les chômeurs, c’est oui, mais à certaines conditions !

Demander un crédit alors que vos revenus (issus du chômage) ne peuvent pas être saisis dans le cas où vous présenteriez un défaut de paiement complique relativement les choses. En effet, quelles sont les garanties pour l’organisme financier d’obtenir la mensualité relative au crédit lorsque l’emprunteur ne peut pas se voir sanctionné directement sur ses revenus en cas de non-paiement ?

Malgré cela, il n’existe actuellement aucune loi en Belgique qui stipule qu’un consommateur sans emploi ne peut pas souscrire de crédit. Ceci laisse donc la place à un traitement quasiment au cas par cas.

Quel type de crédit quand on est chômeur ?

Obtenir un crédit lorsque l’on dépend du chômage est donc possible. Il faut néanmoins être conscient que cela implique le respect de certaines conditions.

Concernant le crédit hypothécaire, il est envisageable si vous êtes déjà propriétaire d’un (ou de plusieurs) bien(s) immobilier(s) pour la simple et bonne raison que ce bien pourra être mis en garantie. C’est donc une façon pour les prêteurs de se couvrir en cas de problème. Et forcément, la valeur de votre emprunt ne pourra pas excéder la valeur réelle du bien que vous mettez en garantie.

L’une des autres solutions est le prêt en aval. Ce dernier est un type de prêt qui permet de faire appel à un co-emprunteur qui sera garant de votre solvabilité. C’est donc en quelques sortes lui qui va prendre la responsabilité de votre prêt en cas de problème. Ce dernier devra en outre être approuvé par la BNB (Banque Nationale de Belgique).

On parlera également du prêt social qui permettra au chômeur d’effectuer l’achat ou la construction d’un logement.

Il reste également une autre option, celle du prêt personnel de lancement. Ce dernier concerne les personnes inscrites comme demandeuses d’emploi depuis au moins trois mois et qui présentent un projet officiel d’indépendant en devenir. Il faudra pour se faire que votre projet soit approuvé par le Fonds de Participation.

Comment mettre les chances de votre côté pour obtenir un crédit si vous êtes au chômage ?

Dans un premier temps, il faudra constituer un dossier solide qui reprendra vos plus beaux arguments. Vous pourrez y inclure vos recherches actives d’emploi ou du moins vos pistes. Le cas échéant, une justification éventuelle de l’utilisation du crédit pour trouver un emploi peut également être bienvenue. Mettre en avant le fait que vous avez toujours remboursé vos mensualités dans les délais peut également jouer en votre faveur.

Dans un second temps, vous pouvez décider d’inclure des garanties dans votre emprunt. On évoque ici l’hypothèque de votre maison ou encore l’engagement d’une personne garante qui acceptera de rembourser le prêt à votre place en cas de défaut. La garantie d’un emploi dont le contrat n’aurait pas encore démarré moyennant une lettre approuvée par votre futur employeur peut également peser en votre faveur

Les solutions de crédit existent

Vous l’aurez compris, tout n’est pas perdu si vous êtes actuellement au chômage et que vous souhaitez obtenir un prêt hypothécaire ou encore un prêt personnel. Le meilleur moyen de mettre les chances de votre côté est de montrer votre bonne volonté et de prouver qu’il y a un réel projet derrière votre demande de crédit. L’idéal est évidemment d’affirmer que votre situation de chômeur actuelle est temporaire et que l’objectif de votre crédit est d’en sortir. N’hésitez ainsi pas à contacter Crédit Wallonie pour toutes vos demandes de crédit. 

Nos équipes sont à l'écoute de vos projets !