Quoi de mieux qu’un petit rappel de tout le lexique du crédit hypothécaire avant de se lancer dans vos premières démarches ! Ce lexique va vous permettre de vous armer pour mieux comprendre le sujet. Petit tour d’horizon des mots les plus importants et utiles du milieu.

Le prêt hypothécaire

Avant toute chose, il est nécessaire de rappeler exactement ce qu’est le prêt hypothécaire. Ce type de crédit est exclusivement réservé pour l’achat ou la construction d’un bien immobilier. Dans certains cas, le prêt hypothécaire peut également être accordé pour rénover votre bien. L’argent dont vous bénéficié est prêté par un organisme financier comme une banque ou un courtier en crédits. Chaque mois, une somme est versée pour rembourser le prêt et ce sur une durée définie à l’avance entre 10 et 30 ans.

Les taux

Lorsque vous contractez un prêt hypothécaire, il convient de choisir le taux le plus intéressant. Vous avez le choix entre plusieurs :

  • Taux fixe : avec ce taux, vous êtes fixé dès le début sur le montant à rembourser chaque mois. Ce taux est particulièrement intéressant si lors de votre signature du contrat, les taux du marché sont bas.
  • Taux variable : ce taux représente un risque car le taux varie selon le marché. Chaque mois, vous devrez rembourser un montant en fonction du taux actuel du marché. Cette solution est intéressante si au moment de la signature de votre contrat, les taux sont élevés.

La mensualité

En fonction du taux, une mensualité est fixée. Avec le taux fixe, vous savez ainsi quel montant rembourser chaque mois.

La quotité

Pour fixer le taux d’emprunt, il faut calculer la quotité. Il s’agit du rapport entre le montant emprunté et la valeur de l’habitation. L’organisme financier vous prêtera ainsi le montant de la quotité.

Le TAEG

Le Taux Annuel Effectif Global, plus communément appelé TAEG, correspond à la valeur à payer sur la somme empruntée. Évalué en pourcentage, le TAEG  regroupe les frais habituellement affairés à un crédit.

L’hypothèque

Lorsque vous contractez un prêt hypothécaire, l’organisme financier qui vous accorde le crédit voudra bien évidemment s’assurer qu’elle récupère l’argent prêté. Pour cela, le bien immobilier est mis en hypothèque. Cela veut dire qu’au cas où vous ne savez plus rembourser le prêt, l’organisme prêteur va récupérer son argent en vendant votre bien hypothéqué.

 

INTÉRESSÉ PAR NOS SERVICES ?

CONTACTEZ-NOUS !

Découvrez nos prêts hypothécaires, prêts personnels, prêts travaux, prêts rénovation et autres crédits

Nous contacter

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent