Un accident, la perte d’emploi ou encore une maladie sont des exemples qui peuvent placer une personne en situation d’incapacité de travail. Ces situations, c’est sûr, n’arrivent jamais au bon moment. Si la personne est en train de rembourser un crédit personnel ou un crédit hypothécaire, ces problèmes la placent, bien souvent, dans une autre situation d’incapacité. L’incapacité de payer son prêt. 

Comme une situation délicate est si vite arrivée, Crédit Wallonie liste pour vous les choses auxquelles penser lorsqu’on se retrouve en incapacité de payer son/ses crédit(s).

Incapacité de travail, comment rembourser son crédit ?

Incapacité de travail : que faire pour mon crédit ?

La première chose à faire lorsque survient une incapacité de rembourser un crédit est de prévenir l’organisme prêteur. En effet, une personne ne recevant plus de revenus, si elle est souscrite à un prêt, doit continuer de rembourser celui-ci.

Vous pouvez prévenir votre organisme en lui envoyant un recommandé expliquant vos problèmes et incapacités. Ensuite, prenez rendez-vous avec votre conseiller.

Si votre organisme de prêt est Crédit Wallonie, vous pouvez directement prendre rendez-vous avec un de nos conseillers à Waremme.

L’organisme prêteur va essayer de trouver une solution à l’amiable qui sera favorable pour les deux parties.

Selon votre situation générale, les organismes prêteur peuvent vous proposer plusieurs options : le regroupement de crédits, l’assurance contre la perte de revenus, une suspension temporaire de remboursement, une extension de durée du prêt.

Le regroupement de crédits 

La technique du regroupement de crédits vous aide si vous devez honorer plusieurs crédits en même temps. En regroupant vos crédits en un seul et même prêt, cela vous permet de ne plus avoir à payer plusieurs crédits. De plus, la durée de remboursement est allongée et donc, les mensualités sont réduites.

L’assurance contre la perte de revenus

De nombreux organismes prêteurs proposent au demandeur, une assurance contre la perte de revenus. Cette assurance fonctionne à partir de 6 mois après le début du remboursement. Elle permet d’assurer une partie du prêt durant une période limitée et selon un certain budget.

De quoi compenser en attendant de sortir la tête de l’eau !

En Wallonie, les pouvoirs publics proposent une assurance gratuite contre la perte des revenus. Cette assurance couvre une partie de votre prêt hypothécaire (uniquement) en cas d’indisponibilité ou d’incapacité totale de travailler.

!!! N.B. Les assurances interviennent en cas de perte involontaire d’un emploi et non en cas de démission. 

Une suspension temporaire du remboursement

Certains organismes prêteurs peuvent vous proposer d’arrêter de payer le crédit durant un certain temps. Cette période de non-remboursement ne fait cependant que reculer le problème. Elle vous permet néanmoins de retrouver une stabilité avant de reprendre votre remboursement. 

Une durée de remboursement allongée

En fonction de votre situation générale, l’organisme de paiement peut vous proposer d’allonger la période de remboursement de votre crédit. Dans ce cas, les mensualités sont diminuées.

Pour chaque problème, il y a une solution. Les organismes de prêt comme Crédit Wallonie vous accompagne durant toute la durée de votre prêt. Crédit Wallonie vous aide à trouver des solutions à vos problèmes afin que vous retrouviez une stabilité. 

 

INTÉRESSÉ PAR NOS SERVICES ?

CONTACTEZ-NOUS !

Découvrez nos prêts hypothécaires, prêts personnels, prêts travaux, prêts rénovation et autres crédit

Nous contacter

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent