L’année 2020 se termine doucement et aura fortement impacté le monde financier et immobilier. La crise du COVID a touché tous les secteurs et on peut se demander ce qu’il en sera pour 2021. Bref tour d’horizon de ce qui nous attend pour la nouvelle année.

L’influence du COVID-19

Le coronavirus a déboulé dans nos vies et personne n’a pu se parer à ça. Cela a notamment fortement impacté le nombre de demandes de prêts hypothécaires. En effet, à cause du confinement, les rendez-vous en agence ont été annulés ou reportés, ce qui a retardé la signature et demande de nombreux prêt hypothécaire. Par après, des mesures ont été prises afin d’aider les personnes ayant contracté un crédit hypothécaire avant cette période et qui ont eu du mal à payer leur mensualité. On verra en 2021 quel sera l’impact réel du coronavirus mais la situation précaire de nombreux ménages peut laisser penser que moins de monde auront comme projet d’acquérir une maison. LEs prêts hypothécaires en pâtiront en conséquence.

Les nouvelles mesures de la Banque Nationale de Belgique

Depuis le 1er janvier 2020, il est désormais impossible de contracter un prêt hypothécaire à 100%. La quotité est limité à 90%. Bien évidemment, sous certaines conditions, il était possible de bénéficier d’une quotité e plus de 90%. Cependant, on constate un recul de ce type de crédits. Les chiffres de la BNB prouvent d’ailleurs que 55% des crédits hypothécaires accordés en 2020 ont une quotité inférieure à 80%. Cette mesure, en plus de l’impact de la crise actuelle, va sûrement influencer les futurs prêts hypothécaires. Beaucoup de foyers en situation précaire emprunteront avec une quotité plus faible que ce qu’ils avaient prévu si la crise n’était pas passée par là.

Des taux toujours aussi bas en 2021 ?

C’est une question sans réponse, personne ne peut prévoir la variation des taux. Cependant, la Banque Centrale Européenne a pris des mesures afin d’assurer ces taux bas. Les experts se montrent donc optimistes pour 2021. C’est en soit une bonne nouvelle pour les personnes souhaitant contracter un prêt hypothécaire ! Il faut dire qu’en 2020, les taux ont battu des records tant certains étaient très faibles. La tendance devrait donc être de même mais sans voir les taux chuter énormément, ils resteront stables.

Taux fixe ou taux variable en 2021 ?

Ce n’est pas un secret, quand les taux du marché sont bas, il est beaucoup plus intéressant de choisir le taux fixe. Cela permet au client de bénéficier ainsi d’un taux bas tout au long du prêt et de ne pas avoir de mauvaise surprise. Cependant, chaque situation n’est pas la même, le profil et le dossier jouent aussi dans le choix à faire. Mais au vu des taux bas qui s’annoncent pour 2021, il est évident que le taux fixe prendra encore le pas sur le taux variable en 2021.

Emprunter en 2021, ce sera facile ?

C’est un fait, emprunter en 2021 va devenir compliqué pour certains profils de clients. La crise se fait sentir à tous points et de nombreuses personnes se retrouvent au chômage ou voient leur entreprise faire faillite. Par conséquent, elles possèdent moins de revenus et représentent un profil à risque auprès des organismes financiers. Les banques vont ainsi analyser beaucoup plus en profondeur les dossiers pour s’assurer de revoir la somme empruntée.

Mais si vous avez déjà des projets pour 2021, n’hésitez pas à contacter Crédit Wallonie sans plus attendre. Nous allons tout mettre en œuvre pour vous dénicher un prêt intéressant et adapté à votre situation. En 2021, faites confiance à Crédit Wallonie !

 

INTÉRESSÉ PAR NOS SERVICES ?

CONTACTEZ-NOUS !

Découvrez nos prêts hypothécaires, prêts personnels, prêts travaux, prêts rénovation et autres crédits

Nous contacter