Le saviez-vous ? La Wallonie propose gratuitement et à tous ses habitants une assurance prêt hypothécaire. En quoi consiste-t-elle ? Quel est son but ? Quelles sont les différentes conditions d’octroi ? Pourquoi est-elle si méconnue ? Réponses.  

Prêt hypothécaire : une assurance pour contrer les aléas de la vie

La vie est naturellement faite de hauts, de bas et de changements. Reste qu’un prêt hypothécaire engage bien souvent son ou ses souscripteur(s) sur plusieurs dizaines d’années, et alors même que personne ne sait de quoi demain sera fait. Et puisque personne n’est non plus à l’abri d’une déconvenue, il se peut tous que nous ne soyons plus, à un moment ou à un autre, en mesure d’honorer nos dettes. Et ça, la Wallonie l’a bien compris. Raison pour laquelle elle propose aux candidats au prêt hypothécaire de souscrire une assurance ayant la particularité d’être 100% gratuite.

L’assurance prêt hypothécaire en pratique

L’assurance prêt hypothécaire permet le « remboursement partiel de votre prêt hypothécaire si vous perdez votre emploi ou si vous vous trouvez en incapacité totale de travail ». À noter que la perte d’emploi doit être totale et involontaire.

Elle s’adresse à celles et ceux qui souscrivent un prêt hypothécaire en vue d’acheter un logement existant ou de construire ou faire construire une habitation neuve.

Les ménages wallons peuvent y prétendre jusqu’à 12 mois après la passation de l’acte de prêt. Si vous avez d’ores et déjà souscrit le vôtre, il n’est donc peut-être pas trop tard !

Assurance prêt hypothécaire : quels montants ?

Le plafond maximum d’intervention de l’assurance prêt hypothécaire se chiffre à 27.000€. Par an, cette somme est fixée à 9.000€ et peut s’étendre donc sur 3 ans.

Une nouveauté ? Pas vraiment…

Vous n’avez jamais entendu parler de cette assurance gratuite ? Vous n’êtes résolument pas le/la seul(e). Bien que celle-ci soit d’application depuis 1997, peu de ménages ont néanmoins pu en bénéficier. En effet, seuls 2.000 dossiers sont introduits par an. Au total, ce sont donc 7.000 propriétaires qui ont pu en bénéficier et se sont partagés la somme de 34 millions d’euros en vue de faire face aux moments plus difficiles.

Reste que cela devrait changer : à compter du 1er mars 2019, les conditions d’octroi de cette assurance prêt hypothécaire seront assouplies. Envie d’en savoir plus ? Intéressé(e) par cette initiative de la Wallonie ? Cliquez ici !

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent