On le sait, le divorce est une épreuve parfois difficile pour certaines personnes. Il faut s’arranger pour la séparation des biens, savoir qui va garder les enfants et quand et encore tant d’autres questions. Mais qu’en est-il de votre maison ? Qui va le garder ? Et surtout, que se passe t’il pour le prêt hypothécaire en cours ? C’est une question important à laquelle nous allons répondre.

Que faire de mon prêt hypothécaire en cas de divorce ?

Quelles sont les possibilités pour ma maison et mon prêt hypothécaire ?

Si vous ne savez que faire de votre habitation suite à une séparation, voici les différentes possibilités qui s’offrent à vous. Etant donné que vous et votre ex partenaire êtes responsables du prêt hypothécaire, il faut impérativement vous mettre tous les deux d’accord sur ce que vous comptez faire de l’habitation. Il vaut mieux régler ça à l’amiable plutôt que de se lancer dans de longues procédures interminables ! 

Vous vendez la maison

C’est peut-être la solution la plus rapide pour rembourser la totalité du montant restant de votre crédit hypothécaire. En vendant la maison, la somme perçue sera d’abord affectée au remboursement du crédit. Ainsi, vous n’aurez plus de prêt hypothécaire à rembourser par la suite. Cependant, si vous ne savez pas rembourser l’entièreté du crédit suite à la vente de la maison, il est conseillé de prendre rendez-vous avec votre courtier en crédit afin de voir quelle solution peut être envisagée.

Vous rachetez la partie de votre ex partenaire

Si vous souhaitez toujours habiter au sein de l’habitation, il est évident que vous allez devoir racheter la part de votre ex conjoint(e). Le prix de vente est ainsi fixé par un expert. En choisissant de devenir l’unique propriétaire de la maison, vous récupérez également le crédit hypothécaire. Pour cela, deux solutions s’offre à vous :

  • la désolidarisation de prêt hypothécaire : votre conjoint décide de se désengager du remboursement du crédit hypothécaire. Par conséquent, vous êtes le seul et unique propriétaire du crédit.
  • demander un nouveau crédit hypothécaire : grâce à cela, l’ancien crédit est ainsi clôturé et un nouveau vous est accordé.

Bien entendu, votre nouveau prêt hypothécaire sera réévalué par votre courtier. En fonction de l’âge, des revenus, des fonds propres et d’autres caractéristiques, le prêt sera totalement modifié.

Vous conservez l’habitation à deux

Bien entendu, vous pouvez conserver l’habitation et la mettre en location. Ainsi, vous recevrez un loyer chaque mois et celui-ci pourra directement être affecté au remboursement du prêt hypothécaire. C’est une solution idéale pour d’un côté rembourser votre prêt et de l’autre, gagner un petit peu d’argent.

Dans tous les cas, il vaut mieux se rendre auprès de l’organisme financier qui vous a accordé votre crédit hypothécaire. Vous serez ainsi conseillé au mieux sur les différentes marches à suivre quel que soit votre choix. Il faut savoir que chaque situation est différente, un divorce n’est pas l’autre ! Vous ne saurez pas prévoir vous même à l’avance de ce qu’il en sera si vous décidez de racheter la maison et le prêt hypothécaire. C’est pour cette raison qu’il est important de vous renseigner auprès d’un expert comme Crédit Wallonie.

INTÉRESSÉ PAR NOS SERVICES ?

CONTACTEZ-NOUS !

Découvrez nos prêts hypothécaires, prêts personnels, prêts travaux, prêts rénovation et autres crédits

Nous contacter

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent