La sonnette d’alarme a été lancée la semaine dernière par la Banque Nationale de Belgique via un communiqué : les organismes financiers belges sont trop laxistes dans l’octroi des crédits hypothécaires. Pour cette raison, la BNB appelle les banques a faire preuve de plus de sévérité. De nouvelles règles ont ainsi été émises.

 

Prêt hypothécaire : les nouvelles règles en vigueur en 2020

Quel est l’intérêt d’une nouvelle réglementation ?

Le but premier d’une telle directive consiste à éviter une crise immobilière en Belgique. Il faut savoir que le taux d’endettement hypothécaire des ménages se veut de plus en plus inquiétant. En dix ans, celui-ci a augmenté de 50%. Cela est dû à une certaine corrélation entre le taux d’intérêt et le prix du logement. En effet, le constat est sans appel : les taux d’intérêts sont bas, ce qui poussent les propriétaires à augmenter le prix de l’habitation.

C’est dans un cadre préventif que s’inscrivent ces nouvelles mesures. Elles entreront en vigueur dès le 1er janvier 2020.

Les nouvelles règles

Désormais, si vous souhaitez emprunter pour un acheter un bien immobilier afin de vous y installer, le montant octroyé ne doit pas dépasser les 90% de la valeur du bien. La marge de tolérance est de 35%. Si vous souhaitez investir dans un bien pour le louer, dans ce cas ci le montant ne dépassera pas les 80%. Pour ce prêt, la marge de tolérance est de maximum 10%.

On pourrait croire que ces nouvelles réformes pénaliseraient les jeunes ménages ne disposant pas de suffisamment de fonds propres mais il n’en est rien. En effet, ces mesures sont justes préventives, il est toujours possible d’emprunter plus que 90%. Une marge de manœuvre est laissée aux organismes financiers pour l’octroi d’un crédit hypothécaire. Avec cette réglementation, la Banque Nationale Belge demande aux banques de se montrer prudentes et d’accorder une attention particulière à la solvabilité de la personne qui emprunte. Si les mesures sont respectées, le marché de l’immobilier n’en sera que bénéficiaire.

La réaction des banques

Bien entendu, le secteur bancaire a réagit rapidement à l’annonce de ces nouvelles règles. C’est Febelfin, la fédération du secteur financier, qui s’est exprimé sur le sujet à travers un communiqué. Selon la fédération, à l’heure actuelle, les problèmes sont peu nombreux étant donné la politique de prêt hypothécaire saine qui est menée. Febelfin se montre également satisfait de ces mesures qui laissent toujours une marge de manœuvre aux banques.

En conclusion, que ce soit la BNB ou Febelfin, les deux organismes sont sur la même longueur d’ondes concernant le marché immobilier actuel. La mise en places de ces nouvelles règles représente une évidence. Cette nouvelle réglementation se veut bénéfique aussi bien pour les banques que pour l’emprunteur ainsi que pour la stabilité financière du marché immobilier.

 

INTÉRESSÉ PAR NOS SERVICES ?

CONTACTEZ-NOUS !

Découvrez nos prêts hypothécaires, prêts personnels, prêts travaux, prêts rénovation et autres crédits

Nous contacter

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent