Le 1er janvier 2014, la loi concernant les droits d’enregistrement a changé !

Les droits d’enregistrement pour les biens immobiliers dont le revenu cadastral est de moins de 745 euros et qui se trouve dans les zones à forte pression immobilière, ont été modifiés. Il faudra payer 6% sur la première tranche de 160.000 euros (contre 200.000 auparavant). Un taux de 12,5% s’appliquera au-delà. Dans les autres zones, la tranche taxée à 6% est réduite à 150.000 euros (contre 191.000 auparavant), avant de passer à 12,5%.

Pour les droits d’enregistrement, il est toujours utile de consulter le notaire car il existe, dans certains cas, des abattements ou réductions complémentaires. Votre conseiller Crédit Wallonie pourra vous renseigner sur les montants exacts de droits, suivant votre situation !

(source : www.notaire.be)

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent