Simulez votre crédit en ligne sans engagement !

1
2
3

Votre demande

Mensualité :
Montant :
Durée :
TAEG* :
Coût total :
*Sous réserve d'acceptation de votre demande par l'organisme prêteur. Le TAEG varie entre 5,95% et 9,99%. Le TAEG dépend, du montant choisi, de la durée du crédit qui varie entre 30 mois et 120 mois. *ce tarif est d'application pour autant que le consommateur soit propriétaire d'un bien immobilier en Belgique, qu'il soit engagé à durée indéterminée et que le rapport charges/revenus soit inférieur ou égal à 25%. « Les revenus doivent être saisissables ». Dans tous les autres cas, le TAEG est de 9,99%.
agsdi-hand-leaf

Le spécialiste du crédit en Wallonie

agsdi-hand-watch

Un premier avis
dans les 24h

agsdi-padlock

Garantie de sécurité et confidentialité

INTÉRESSÉ PAR NOS SERVICES ?

CONTACTEZ-NOUS !

Découvrez nos prêts hypothécaires, prêts personnels, prêts travaux, prêts rénovation et autres crédit

Nous contacter

FAITES FACE AUX DÉPENSES IMPRÉVUES LIÉES À UN DIVORCE GRÂCE AU PRÊT DIVORCE !

Nous le savons toutes et tous : un mariage, qu’il soit modeste ou faste, coûte de l’argent (et parfois même beaucoup d’argent). Mais ce que l’on sait moins, c’est qu’un divorce, lui aussi, se trouve être relativement onéreux… Pour faire face aux frais engrangés par un divorce inattendu, une solution : le prêt divorce. Crédit Wallonie vous dit tout ce qu’il y a à savoir sur le crédit divorce !

LORSQUE DIVORCER COÛTE CHER…

Durant le laps de temps qu’a duré votre mariage, votre (ex) moitié et vous-même avez sans doute pris quelques engagements financiers communs (achat d’une maison via un prêt hypothécairesouscription d’un prêt personnel, etc.). Si vos projets communs prennent fin une fois le divorce prononcé, reste qu’il vous faut tout de même continuer à honorer ces différents engagements, en tout cas dans l’éventualité où ces biens communs ne seraient pas vendus.

Des dépenses auxquelles il convient de rajouter tous les frais directement liés au divorce en tant que tel. Par frais, on entend par exemple les honoraires d’avocat, ceux du notaire et autres frais de dossier. Et ce sans compter les possibles biens qu’il vous faudra racheter à l’issue de cette séparation.

En règle générale, on estime le coût d’un divorce entre 2.000€ et 15.000€ selon les cas. Une somme d’argent dont tout un chacun ne dispose pas forcément. Heureusement, pour faire face à ces multiples dépenses, existe le crédit divorce.

LE CRÉDIT DIVORCE, QU’EST-CE QUE C’EST ?

Le prêt divorce consiste en réalité en un prêt personnel. À la souscription de ce dernier, vous êtes dès lors au fait du montant des diverses mensualités à verser, du taux en vigueur, tout comme de la durée de son remboursement. Aucune mauvaise surprise, donc.

REMARQUE

PRÊT DIVORCE = PRÊT SÉPARATION

Si divorcer coûte cher, se séparer aussi. Raison pour laquelle le prêt divorce s’applique également aux couples non-mariés faisant face à une séparation.

Vous souhaitez souscrire un prêt divorce ? Contactez-nous !

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent