Simulez votre crédit en ligne sans engagement !

1
2
3

Votre demande

Mensualité :
Montant :
Durée :
TAEG* :
Coût total :
*Sous réserve d'acceptation de votre demande par l'organisme prêteur. Le TAEG varie entre 5,95% et 9,99%. Le TAEG dépend, du montant choisi, de la durée du crédit qui varie entre 30 mois et 120 mois. *ce tarif est d'application pour autant que le consommateur soit propriétaire d'un bien immobilier en Belgique, qu'il soit engagé à durée indéterminée et que le rapport charges/revenus soit inférieur ou égal à 25%. « Les revenus doivent être saisissables ». Dans tous les autres cas, le TAEG est de 9,99%.
agsdi-hand-leaf

Le spécialiste du crédit en Wallonie

agsdi-hand-watch

Un premier avis
dans les 24h

agsdi-padlock

Garantie de sécurité et confidentialité

INTÉRESSÉ PAR NOS SERVICES ?

CONTACTEZ-NOUS !

Découvrez nos prêts hypothécaires, prêts personnels, prêts travaux, prêts rénovation et autres crédit

Nous contacter

CRÉDIT HYPOTHÉCAIRE ET ACHAT DE MAISON

Vous pensez avoir trouvé ce qui sera votre futur nid douillet ? Il vous faut, pour concrétiser votre rêve, dénicher un crédit hypothécaire intéressant ? Un conseil : ne foncez pas tête baissée chez votre banquier. Optez pour Crédit Wallonie et gagnez à la fois temps et argent !

Inutile de virevolter d’une banque à une autre en vue de dégoter la formule la plus intéressante : un seul et unique entretien avec notre courtier suffit ! Vous nous faites part de vos besoins et on se charge du reste.

Chez Crédit Wallonie, nous couvrons 90% du marché bancaire. À ce titre, nous disposons d’accords consolidés avec de nombreuses filiales issues des plus grands organismes du pays (Dexia, ING, BNP Paribas Fortis, etc.). Nous sommes donc en mesure de vous proposer des taux aussi attractifs que ceux pratiqués par les diverses banques, voire davantage encore. Et ce sans pour autant vous enjoindre à contracter des options supplémentaires, telles que des assurances.

Maison, appartement, etc. : peu importe. Crédit Wallonie saura vous proposer des solutions intéressantes. Même règle pour les immeubles de rapport, dont les dossiers sont souvent accueillis avec circonspection par les banques…

ACHETER UNE MAISON, COMBIEN ÇA COÛTE… RÉELLEMENT ?

PRIX D’ACHAT = PRIX TOTAL ?

Non, le prix d’achat d’un bien immobilier n’est pas égal à la somme qu’il vous faudra débourser pour l’acquérir. Vous serez malheureusement amené(e) à remettre la main au portefeuille en de nombreuses occasions, et ce en raison de divers frais annexes. Une notion qu’il vous faut impérativement avoir intégrée avant de passer par la case « achat », sous peine de vous retrouver bien embêté(e).

LES FRAIS ANNEXES À L’ACHAT D’UN BIEN IMMOBILIER

Pour vous éviter de lourdes désillusions, Crédit Wallonie a choisi de jouer la carte de la transparence en vous listant les éventuels frais liés à l’achat d’un bien immobilier auxquels vous pourriez vous trouver confrontés. À vos notes !

1. LES FRAIS DE NOTAIRE

En plus du prix d’achat de votre habitation, il vous faudra débourser ce que l’on appelle des « frais de notaire ». Reste que l’appellation « frais de notaire » est souvent mal comprise… Sous cette dernière se cachent en réalité de nombreux frais divers : les droits d’enregistrement, les frais de recherche, les honoraires du notaire et l’inscription hypothécaire. Détaillons.

1.1. LES DROITS D’ENREGISTREMENT

Le notaire a pour tâche de déposer l’acte de vente auprès du Bureau d’enregistrement, auquel il doit verser ce que l’on appelle des « droits d’enregistrement ». Il s’agit en réalité d’une taxe que les nouveaux acquéreurs se doivent bien évidemment de rembourser au notaire. Cette taxe diffère selon les Régions. Ainsi, elle sera équivalente à 12,5% du prix du terrain et/ou de l’habitation en Wallonie et à Bruxelles et à 10% de ce dernier en Flandre. Il convient de noter que ces droits d’enregistrement peuvent être réduits selon certaines conditions.

1.2. LES FRAIS DE RECHERCHE

Les frais de recherche, tout comme les droits d’enregistrement, ne sont pas fixes. Ils sont en réalité fonction des différentes démarches que le notaire aura eu à entreprendre pour s’assurer d’un bon état du sol, par exemple. Il s’agit en grande partie de recherches urbanistiques et cadastrales.

1.3. LES HONORAIRES DU NOTAIRE

Les honoraires du notaire sont strictement réglementés en Belgique. Il vous en coûtera donc la même chose que vous ayez choisi de traiter avec un notaire X ou Y.

1.4. L’INSCRIPTION HYPOTHÉCAIRE

Reste ensuite l’inscription hypothécaire. Celle-ci correspond à 1,30% de la valeur de votre bien. Elle vise à inscrire ce dernier auprès du Bureau des hypothèques.

2. LES FRAIS BANCAIRES

Vous connaissez la fameuse phrase qui dit qu' »emprunter de l’argent coûte aussi de l’argent ». Elle dit bien vrai puisque souscrire un crédit hypothécaire vous exposera à des intérêts, auxquels il faudra rajouter des frais de dossier (comptez environ 500€).

3. LE PRÉCOMPTE IMMOBILIER

Chaque année, le 1er janvier, il vous faudra également vous acquitter de ce que l’on appelle le précompte immobilier. Calculé sur base du revenu cadastral, il consiste en un impôt sur les biens immobiliers.

4. LES ASSURANCES

Qui dit crédit hypothécaire dit assurance solde restant dû. Si elle n’est pas obligatoire, elle est en revanche fortement conseillée. Difficile néanmoins de chiffrer cette dernière, l’assurance solde restant dû étant fonction du montant emprunté, du taux d’intérêt octroyé, de la durée du crédit, du risque de décès ou encore de l’échéance du remboursement.

Le coût de l’assurance incendie, si bien moins important que celui de l’assurance solde restant dû, n’est toutefois pas à oublier.

5. LES FRAIS DIVERS

Outre les frais évoqués ci-dessus, veillez à ne pas négliger le coût d’un éventuel déménagement, le prix de possibles travaux de rénovation, celui lié aux consommations courantes telles que l’eau, le gaz, l’électricité, etc.

Bref, vous l’aurez compris, l’achat d’une maison n’est pas à réaliser sur un coup de tête… L’achat d’un bien immobilier demande réflexion et calculs. Mieux vaut donc ne pas trop se précipiter… Chez Crédit Wallonie, nous vous proposons de réaliser une simulation plutôt précise de ce que vous coûterait l’achat d’un bien immobilier. Cliquez ici !

REMARQUE

Lors de l’établissement d’une promesse de vente ou d’un compromis de vente, ajouter une clause suspensive, limitée dans le temps, vous permettra de lier votre achat à l’obtention de votre crédit hypothécaire. S’il venait à ne pas vous être accordé, vous ne vous retrouveriez dès lors pas avec des centaines de milliers d’euros à honorer sans possibilité de le faire !

Attention, emprunter de l'argent coûte aussi de l'argent